Ionic 2 Bêta

Ionic : Pourquoi une version 2 ?

Ionic Framework est un outil basé principalement sur Angular (un framework Javascript) et sur Cordova (une solution de compilation d’applications web en packages natifs). Il permet de faciliter grandement le développement d’applications mobiles hybrides, c’est-à-dire des applications basées sur des technologies web et pouvant être exécutées aussi bien sur iOS que sur Android.

Ionic 1, c’est bien

Le succès d’Ionic est très impressionnant. En seulement une poignée d’années, plus d’un million d’applications mobiles ont été développées avec Ionic, dont certaines ont fait partie des plus gros téléchargements de l’App Store.

Bien sûr, ce succès n’est pas du au hasard. La talentueuse équipe a su séduire les développeurs du monde entier en apportant de vraies solutions aux problèmes qu’ils rencontraient dans leur travail : bonnes pratiques de développement, expérience utilisateur et performances quasiment natives, facilité d’interaction avec les fonctionnalités natives des appareils, simplification du processus de compilation.

Mais cette première version a été créée alors qu’iOS en n’était qu’à sa version 6. Depuis, beaucoup de choses ont changé : les appareils sont plus performants, tant au niveau du matériel que des OS. Les navigateurs web intégrés ont également évolué. Et puis, il restait des choses à améliorer : un code plus propre et plus facilement maintenable, un mécanisme de navigation entre les pages à revoir, et un meilleur accès aux fonctionnalités natives des appareils.

Ionic 2, c’est encore mieux

L’équipe d’Ionic a tiré les leçons d’Ionic 1, en a gardé le meilleur et a revu le moins bon. Ionic 2 ne s’appuie plus sur Angular mais sur Angular 2, qui a lui aussi évolué et apporte des performances inégalées (nous en reparlerons dans un prochain article).

Les développeurs devront donc apprendre à développer en Angular 2, la syntaxe ayant beaucoup changé. Mais ce n’est pas la seule nouveauté d’Ionic 2. L’interface utilisateur a été la priorité des porteurs du projet. Désormais, elle s’approche au plus près des guidelines d’Apple et de Google. Avec un même code, l’application est visuellement totalement différente selon qu’elle s’exécute sur iOS ou sur Android, et l’on aurait du mal à la distinguer d’une application native. Les animations et le scroll sont désormais natifs sous Android.

Le mécanisme de navigation d’Ionic 1 n’était pas approprié aux applications mobiles. En effet, une navigation linéaire « façon web » avec des liens, un bouton précédent et un bouton suivant, n’est pas adaptée. Avec Ionic 2, nous avons enfin un contrôle complet de la navigation et de son historique grâce au concept de push() et de pop(). Il est désormais possible d’imbriquer des onglets avec un side-menu, tout en donnant aux utilisateurs une ergonomie native.

L’accès aux fonctionnalités natives des appareils (GPS, Bluetooth, Camera…) est aussi grandement facilitée, grâce à un projet nommé Ionic Native.

Le process de développement a lui aussi été revu, avec un outil en ligne de commande (Ionic CLI) ultra-pratique, dont nous aurons le temps de parler plus tard. Enfin, l’interface utilisateur est entièrement personnalisable grâce à un code SCSS revu et des variables à gogo.

Ionic 2 est actuellement en version bêta. Le release est prévue pour la fin 2016. D’ici là, je vous donnerai de nombreux exemples pour vous aider à appréhender cet outil formidable.

Ionic

Besoin d'un développeur Ionic freelance ? Contactez-nous !

Par e-mail : tristan@developpeur-ionic.fr